Sur les ailes du Simorgh

Chevêche d’Athéna – Athene noctua

Certains rapaces nocturnes affectionnent les granges, étables et écuries pour nicher et dormir la journée. En Lozère ces bâtiments, souvent anciens et peu utilisés, sont nombreux. Elles n’ont que l’embarras du choix pour s’y réfugier à l’abri des perturbations humaines. Les plus couramment observés sont les effraies des clochers et les chevêches d’Athéna. Ces dernières sont les plus faciles à observer car elles ne craignent pas de rester à découvert en plein jour perchées sur un bâtiment, un piquet, un rocher ou à l’entrée de la cavité d’un vieil arbre.Dans cette publication j’ai choisi de vous présenter 3 photographies d’une chevêche d’Athéna prise juste après le lever du soleil aux abords d’une vieille grande en granite au toit recouvert de lourdes lauzes. Certainement fatiguée par une longue nuit consacrée à la chasse elle reste toutefois aux aguets. Si elle détecte votre présence et juge la distance de sécurité insuffisante, elle ne tardera pas à prendre son envol pour quelques cachettes secrètes.

Taille : 23 cm Envergure : 54 à 58 cm.Poids : 150 à 200 gLongévité ; environ 16 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.